C'est fin 1989 que l'asbl Croch' est née...

Ils étaient trois amateurs de musique : père, mère et fille qui s'unissaient pour promouvoir des instruments et des techniques moins connus comme l'harmonica, le banjo 5 cordes, le finger et le flat picking ou le fiddle...

L'équipe projette tout d'abord de réaliser 2 séries de 3 ateliers dans des salles louées non loin du siège de l'asbl à Grivegnée : guitare et harmonica avec Jacques Stotzem et Thierry Crommen, violon et clavier avec Jean-Pierre Catoul et Nathalie Loriers, banjo, mandoline et pedalteel guitar avec Guy Donis et Philippe Corthouts.

Mais ces quelques ateliers/concerts ne sont pas suffisants pour animer l'asbl : il faut trouver autre chose !

C'est alors que la Croch'Family décide de remettre en état des locaux nouvellement acquis et encore libres pour en faire une école de musique, toujours avec l'accord des artistes qui suivent le mouvement avec courtoisie.

En 1991, elle organise le concert de lancement du 1er CD de Jacques Stotzem (Clear Night) ; elle organise aussi, avec la collaboration de l'Holyday In, une classe de Maître avec Marcel Dadi, dans le cadre du Festival de la Guitare à Liège ; elle crée un bulletin de liaison qu'elle nommera "A CROCH' COEURS".

A la rentrée scolaire 1991, tout est prêt : Fraîchement repeints, un local d'accueil et une classe sont aménagés. Elle ouvre l'école qui compte une trentaine d'élèves dans les disciplines suivantes :

  • guitare fingerpicking avec Jacques Stotzem
  • harmonica avec Thierry Crommen
  • banjo avec Guy Donis
  • guitare flatpicking et pedalsteel guitare avec Philippe Corthouts

Au fil des années, l'école prend de l'extension.

Un nouveau défi naît dans les têtes des dirigeants de l'école : un festival international d'harmonica bien liégeois ! C'est la création du festival Harmo'liège.

Première étape : 1992 : Un festival en 7 jours, véritable marathon ! avec 3 concerts à St Barthélemy et 2 aux Chiroux. Ce festival compte des artistes de qualité exceptionnelle avec Franz Chmel (Autriche) ; Ange Amadei (France) ; Roland Van Staaten (Suisse) ; Thierry Crommen (Belgique) ; Notons que ce festival a été marqué par une première visite de Jean-Jacques Milteau.

CROCH' décide de réaliser ce festival tous les deux ans.

Octobre 1992 : La deuxième rentrée scolaire compte une quarantaine d'élèves dont plusieurs élèves harmonicistes venus à la suite du festival.

Depuis Novembre 1992, tous les premiers vendredis du mois,... (et depuis 1994 un mois sur deux seulement vu le nombre d'activités grandissant) CROCH' organise une soirée rencontre avec Podium libre où chacun vient y jouer seul ou en groupe les morceaux qu'il a travaillé. Ces podiums sont ouverts aux élèves mais aussi à tous les autres membres.

Au début 1993, l'école accueille dans ses locaux des banjoïstes amateurs des quatre coins de la Belgique. pour une classe de Maître avec Tony Trischka (USA) qui occasionne aussi la visite de Beppe Gambetta (I), son complice guitariste du moment.

En 1994, notons aussi qu'Emile, le président de l'asbl a 60 ans ! et pour marquer le pas, une soirée de concert est organisée avec, en cerises sur le gâteau, la visite de Toots Thielemans et de Jacques Pelzer. C'est la même année que Toots Thielemans accepte la présidence d'honneur de l'asbl. Et en juin 1994 l'asbl organise son premier concert d'élèves, suivi d'artistes comme : Le Trio Brassens, Badiane, Goldrush,...

Deuxième étape du festival : 1994 : Une édition en 3 jours (déjà plus raisonnable), avec entre autre Claude Garden (F), Jean-Jacques Milteau (F) et Keith Dunn band (USA-I), et une exposition qui accueille plus d'une centaine d'harmonicas venus tout droit d'Allemagne et prêtés par le musée de l'harmonica de Trossingen.

Octobre 1994 : La rentrée scolaire nous fait compter 80 élèves (dont 40 harmonicistes). CROCH' ouvre une section violon.

En septembre 1995, pour répondre à une demande des élèves, l'asbl crée le Club des anciens ou « Croch'club ».

En novembre 1995, la soirée Blues organisée à Visé, avec au programme : R.D.V. Trio, le Croch'club et Keith Dunn (USA), est un nouveau succès. De là découlent plusieurs projets de prestations pour le Croch'Club.

En janvier 1996, les membres de CROCH' sont invités à participer au travail de reportage (dans nos locaux et en studio) d'un élève de l'I.A.D. (LLN).

Et puis les années passent sans anicroche... Les professeurs de l'école changent bien un peu, certains s'en vont à l'étranger, d'autres arrivent avec leur potentiel, apportant un vent de renouveau.

 

Les festivals se succèdent toujours tous les deux ans, avec de magnifiques plateaux regroupant des artistes de haut niveau et une organisation appréciée.

En 1996, Pierre Herbinnaux (B), Claude Saubestre (F), Bruno Kowalkcszyk (F), Vincent Bucher (F) & Tao Ravao (Madag), Chris Lancry (F),...

En 1998, Jean-Claude Lavergne (F), Goldrush (B), Greg Szlapzinski (F), Simply The Blues,

En 2000, Jacques Stotzem & Thierry Cromen (B), Keith Dunn solo (USA), Fred Brousse et les Zèbres (F), Ludo Beckers (B), Beata Kossowska and her Blues Band (POL)

En 2002, Brendan Power (UK), Michel Herblin (F), Fata Morgana (NL), Elmore D (B),

En 2004 Quartet Tulipan (Slov), Afternight (B), Thierry Crommen Trio (B), EHQ (B-NL), Roland Van Straaten (CH), Why ? (F) ;

En 2006, Hermine Deurloo (NL), Jean-Jacques Milteau (F), Howard Levy (USA), Um Trio Vira Lata (Brasil), Keith Dunn (USA), Steven de Bruyn & The Rhythm Junks (B), Barefoot Iano (Austr.),... En 2008, Rachel Plas (F), Willi Burger (I), Black Berry & Mr Boo Hoo (F), Brouzouf (F), Carlos Del Junco (Can),Tany Manga Trio (F-Madag),...

En 2010, The Straps (B), Jean Sabot (F), Pablo Fagundes (Braz), Michel Herblin (F), The Multicats (NL),...

Sans compter les expos (Marco Hansez,...), les conférences (Jean-Pol Schreoder), les collaborations (Centre Culturel de Chénée, Maison du Jazz, Rtbf,...)...

Harmo'Liège a fait des émules en France : les Harmonicales de Condat et Harmonicas sur Cher à St-Aignan.

Actuellement, nous préparons la 11ème édition du festival avec plein de surprises et de nouveautés et l'école compte plus d'une centaine d'élèves pour une dizaine de professeurs.